La Grèce du capricieux enamouré, Zeus (10)

La nacelle suspandue de corde

aux Saints Météores

 

     Aux Saints Météores, j’ai vu des personnes vivant en haut, sur de crêtes des rochers désertiques, loin du monde, plus proches même physiquement de Dieu, dans un environnement où la vue n’est pas empêchée tout autour par aucun obstacle et la ouïe  perçoit que le glatissement d’aigles, le seule lien avec ​​la vie ordinaire en  étant réalisé au moyen d’une longue échelle de corde, ou, plus simple, par une corde, au bout dequelle est suspendue une nacelle, comme un filet pour la pêche, où les moines et les matériaux sont entassés comme les sardines.

     On est arrivé à l’hôtel en Kalambaka. Le soir est tombé: début d’une nuit tropicale. Du balcon de chambre je voyait une partie du ciel étoilé, le reste semblait couvert par un nuage consistent. Comme ça je pensais. Seulement le matin, j’ai réalisé qu’en face de l’hôtel, à une distance de quelques lancements de pierre il y avait la pente quasiment vericale, impressionante, d’un rocher approximativement conique, pente comme celle du massif Caraiman, vue de la localité Busteni, mais sans de la verdure,  semblant arrosé avec du ciment.

   …L’autocar se dirigeait vers le Monastère de la Transfiguration du Sauveur, nommé en grec “Métamorphosis”, mais aussi “Mégala Météora”. La route serpentait à travers une “forêt” de massifs rocheux, certains bossus, en majorité phaliques, dont la plupart en ayant perchés au sommet,  comme des nids d’aigles, des bâtiments monastiques. Madame Dolaroiu est sortie de ses pensées mercantiles, en devenant guide:

     – Sur les 24 monastères, seulement quelques-uns  fonctionnent en tant que tel, le reste en étant en ruines. Nous allons visiter seulement le Monastère de Metamorfosis, situé à une hauteur de 615 mètres au dessus du niveau de la mer et 413 mètres au-dessus du niveau de Kalambaka. Soiyez attentifs aux objectifs suivants: la Tour – construite en 1520, l’église de la Transfiguration du Sauveur, en ayant l’autel depuis 1388, le narthex et la nef principale depuis 1545, la trapèza  et la cuisine achevées en 1572, respectivement, en 1557. Ne manquez pas le balcon de la Tour, où il est restée maintenant la poulie avec le net, qui a été utilisée pour transporter verticalement les moines et les matériaux. Également un intérêt particulier répresente l’icône nommée la Rose Éternelle.

     …On est arrivés à un parking du sommet d’une crête de montagne. Sur un mur du monastère du sommet voisin, beaucoup plus haut, était visible un texte en lettres capitales: “Mégala Météora – 600 hronia” (n.a. Grand Météore – 600 ans).

     – Père Lepèlerin, dites-moi s’il vous plaît, d’où vient le nom Météore? la question est venue naturellement.

    – De temps jadis, le lieu de cet étrange paysage a été  appelé Météore, qui vient du terme “meteoritis” qui signifie “météore”. En 1340, le dévot Athanase a construit le monastère comme suspendu entre ciel et terre, en lui donnant le nom de Grand Monastère des Météores, c’est-à-dire le plus grand monastère des Météores. Depuis lors, même le fondateur du monastère a été dit Athanase des Météores.

    – Mais qu’est-ce que c’est la trapèze? Elle a liaison avec le trapèze?

  – La trapèze  est le réfectoire, la salle à manger du monastère. “Trapèza” en grec signifie “banque”. Par exemple, “etniki  trapèza” se traduit par “banque nationale”. En outre, la “trapèza” a aussi le sens de “table” et “trapèzaki” signifie “tablette”. Au même temps, le mot “trapèzaria” veut dire “salon”. Seulement “trapèzion” est “trapèze”.

   …En montant les marches vers le monastère, j’ai remarqué, même au-dessus de la tête, à une hauteur vertigineuse, le balcon de la tour. D’une poutre sortie en dehors a été fixée une poulie sur laquelle passait une corde, en ayant au bout un filet. Sophistoc Blanchenuit, le curieux du groupe ne s’est pas tu:

   – Moi, si je serais à la tête du monastère, je mettrais en marche la la corde et la nacelle, en ayant comme groupe-cible les touristes excentriques, désireux de plus d’adrénaline dans le sang qu’au “body jumping”. Ce serait une super affaire!

    – Vous êtes un étudiant en sciences économiques?

   – Je me spécialise en engénierie mécanique dans le domain économique. Je vais vendre cette idée à un investisseur de Las Vegas, qui va construire une copie de ce monastère, y compris le filet. De même façon a été construite une réplique de Venise, qui fait toujours des profits à ses investisseurs. Je vais devenir un “free lancer” riche. Vous verrez ce que je suis capable!

    …Dans  l’église de la Transfiguration du Sauveur, à la demande de la femme, nous nous avons attardé en face de l’icône de la Rose Éternelle, qui ne se fane jamais, peinte en 1790. La Sainte Mère est habillée en rouge vif. Sur sa tête elle a une couronne d’or. Dans la paume de la main droite elle tient une fleur, qui peut être une rose, et avec sa main gauche elle soutient de dos le Jésus-Christ, qui se tient debout sur le genou gauche de la Vierge Marie. Le Sauveur, même s’Il est peint avec des dimensions d’enfant, Il a de vêtements d’adulte, tissés en fils d’or. Sur Sa tête il y a aussi une couronne d’or. Dans la paume de la main droite Il soutient un objet sphérique qui ressemble à une coquille semi-ouverte. Dans l’autre main a une sorte de sceptre d’or.

    J’ai demandé à tout le monde autour, y compris un moine, que représente les objets dans les mains de Jésus-Christ, mais personne ne m’a pas éclairé. Même les mystères ont leur usage…

 

Doru Ciucescu

 

Le texte fait parti du volume en cours de traduction

“La Grèce du capricieux enamouré, Zeus”

(La traduction du roumain et l’adaptation sont réalisées par l’auteur lui-même)