La Grèce du capricieux enamouré, Zeus (12)

La Cathédrale Métropolitaine de lAnnonciation d’Athènes et…

une dilemme démiurgique de la  mythologie grecque:

le createur de l’humanité (Zeus, Prométhée…)

 

À Athènes, certaines églises de l’époque byzantine, sont si petites que, parmi les feuilles de vignes et de laurier, elles peuvent être confondues avec quelques tavernes, contrairement à beaucoup d’autres, soulevées dans le passé récent, de dimensions imposantes, comme la Cathédrale de l’Annonciation, si grande, que les matériaux de construction ont été obtenus par la démolition d’autre… 72 églises, qui ont été, il est vrai, dans les ruines. Là, j’ai assisté à la Sainte Messe de la Résurrection et, d’un prêtre grec, j’ai appris que dans la mythologie grecque il n’y a pas d’unanimité sur le créateur de l’humanité.

   J’étais sur le boulevard piétonale d’Ermou qui relie les places Monastiraki et Syntagmatos. Une chaîne presque ininterrompue de vendeurs amboulants, d’origine africaine, affichaient leurs produits sur le trottoir, sur des tablettes ou simplement gardés dans les mains. À un certain moment, même dans le milieu du boulevard, j’ai vu un bâtiment bas de pierres, qui à la première vue semblait  à une taverne. Puis, j’ai vu la croix et j’ai compris: c’était l’église Kapnikarea,  construite en 1050. Quand je me suis approché, j’ai constaté que, au fil du temps, les alluvions ont soulevé le niveau du carossable avec deux mètres!

    …On retournait, mais sur le boulevard Mitropoleos, parallèle au boulevard d’Ermou. Cette fois, j’ai rencontré une église grandiose, ce qui ne laissait pa la possibilité d’une confusion: la Cathédrale de l’Annonciation.

      Le prêtre Lepèlerin nous a dit:

     – La construction a commencé le jour de Noël de 1842, en présence du couple royal, Othon et Amalia. Le projet a été réalisé par l’architecte néerlandais Théophilos Hansen et les fresques par le peintre allemand Hans Setz. Elle a été inaugurée le 21 mai 1862. On a utilisé des matériaux provenant de la démolition des 72 églises en mauvais état. A l’intérieur se trouvent les tombes de deux saints: la Sainte Philothée et le Saint Grégoire V, patriarche de Constantinople. Elle  a des dimensions impressionnantes: 40 mètres de long et 20 mètres de large.

     …À vingt-deux heures on est retourné à la cathédrale. Beaucoup de gens, de Grecs sérieux, la plupart de personnes âgées, mais aussi de touristes. De bougies de toutes tailles, prêtes à prendre la Lumière Sacrée. De pétales de roses et d’oeillets. On se prosternait aux icônes et de jeunes génereuses offraient une poignée de pétales situées de côté, dans de paniers. La Sainte Messe de la Résurrection a eu lieu en grec. Je me suis souvenu, avec nostalgie, de la période de cinq ans passés à Casablanca, où l’église de l’Annonciation était la seule église orthodoxe. Là, du prêtre Stavros j’ai appris que dans la langue grecque pour “Christ est ressuscité” on dit: “Christ Anesti”. J’ai regardé le plafond et on m’a confirmé – pour la combien de fois? – l’architecture des églises grecques respectent  la forme de la croix grecque aux bras égaux.

     Un jeune homme en soutane grecque, nommé Hristianos (n.a Christian) Proskivitis (n.a Pèlerin) a commencé une longue discussion avec l’étudient:

    – Le Patriarcat d’Athènes et de toute la Grèce est autocéphale depuis 1933, en étant reconnu par le Patriarcat Œcuménique de Constantinople en 1850. Il couvre l’Archidiocèse d’Athènes et 80 métropoles. L’Archevêché d’Athènes contient plus de deux millions de fidèles, 144 églises paroissiales, 126 chapelles, cinq monastères et trois ermitages. Grâce à l’organisation “La Solidarité Chrétienne”, L’Archevêché d’Athènes gère 17 maisons de retraite, deux crèches, deux orphelinats, trois foyers pour les sans-abris.

      – Qui a créé l’humanité, dans la croyance des anciens Grecs?

    – Analysons méthodiquement. Le cadre général était: la terre, la flore et la faune ont été déjà créées, seules les hommes manquaient. En bref, la première version du mythe de la création de l’humanité est la suivante: Zeus a créé d’argile prise de Delphes, un certain nombre d’hommes, d’après son visage, immortels, qui vont le glorifier. Ils étaient agriculteurs. Afin d’améliorer leur vie, Prométhée a volé le feu de Héphaïstos, et les a enseigné les métiers. Zeus s’est mis en colère que les gens ont pris la possession du feu, qu’il considérait comme sacré. Il a décidé de prendre sa revanche. Ainsi il a enchaîné Prométhée à un rocher dans le Caucase, où un aigle énorme va lui dévoré le foie quotidiennement. En ce qui concerne les hommes, Zeus était plus subtil. Il a créé la première femme, Pandore, qui lui a donné une boîte pleine de tous les maux que l’humanité ne les avaient pas eu encore: la mort, les souffrances de faim, de soif, de maladie, de jalousie, l’envie, la haine, la mensonge. Quand elle a ouvert la boîte, tous ces maux ont été dispersés dans le monde.

      – La deuxième variante?

     – Dans la deuxième  variante l’élément qui fait la différence, c’est que les hommes n’ont pas été créés par Zeus, mais par Prométhée d’après son visage, à qui Athènes, à la demande du fils Japet, les a inculqué de la sagesse. Ensuite, le mythe continue d’être comme le premier.

    – Si nous devions conclure, dans la premiere variante, le créateur de l’humanité n’est que Zeus et Prométhée – protecteur. Selon la deuxième variante, Prométhée est le créateur des hommes, mais des femmes – Zeus. Ce dilemme démiurgique de la mythologie grecque n’existe pas dans les religions monothéistes: chrétienne, juive et musulmane.

     – Dans notre religion, la chrétienne,  Dieu est démiurge universel. Il a créé le premier homme, Adam, puis, a créé la première femme, Eve. Je cite de “Genèse”, chapitre 2: “Alors l’Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit; Il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L’Éternel Dieu forma une femme de la côte qu’Il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme”. Puis les deux, Adam et Eve ont mangé de “l’arbre de la connaissance du bien et du mal”, interdit par Dieu, qui a conduit à leur expulsion du jardin d’Eden.

     – Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi les gens, après qu’ils ont mangé le fruit défendu, en  recevant ainsi “la connaissance du bien et du mal”, ils n’ont pas reçu la force de faire que du bien…

Doru Ciucescu

 

Le texte fait parti du volume en cours de traduction

“La Grèce du capricieux enamouré, Zeus”

(La traduction du roumain et l’adaptation sont réalisées par l’auteur lui-même)