Pages de l’histoire chuchotée des Roumains (A)

L’argument

 

Il y a d’historiens, basés sur de documents et de raconteurs d’histoire, basés sur ce que les historiens disent; quand j’ai écrit ce livre, j’ai fait partie de la deuxième catégorie.

La motivation pour écrire ce livre a été que l’histoire est utilisée pour apprendre du passé, mais si elle présente de mensonges ou de vérités dites en partie, à voir, par exemple, “L’Histoire de la Roumanie, manuel unique pour la VIIIe année – secondaire”, paru en 1947, sous l’égide de l’Éditon d’État, à Bucarest, signé par Michel Roller, alors, d’une part, diminue non seulement la crédibilité de cette “histoire”, mais, dans l’histoire, en général, et d’autre part, les mauvaises actions prises par des politiciens risquent de ne pas être sanctionnées de façon adéquate par la population.

Il y a une histoire officielle, subjective, faite pour plaire aux officialités, et l’une chuchotée, vraie, connue par les spécialistes, mais évitée d’être transmise au reste de la population pour diverses raisons, l’une en étant le désir  des dirigeants d’avoir à la disposition, en utilisant une phrase d’Émile Cioran, une “foule ignorante éternelle”, facilement à manipuler.

Par conséquent, dans les limites de l’information comme lecteur avide de livres, comme navigateur enthousiaste à l’internet, cette découverte scientifique colossale de la fin du deuxième millénaire, et comme un aimeur de tout ce qui concerne le peuple roumain, jai essayé de faire sortir à la lumière certaines pages de cette histoire, qui, pour être dites à haute voix, il est nécessaire de surmonter un certain seuil psychologique, lié à l’inconscient collectif à un certain moment, à la culture reçue à l’école et  aux sept ans de la maison, à l’intensité du désir de découvrir la vérité et de la communiquer aux autres, à la largeur des vues personnelles et d’assumer le risque de recevoir de réactions violentes de certains lecteurs, soit qu’ils sont mieux informés, soit qu’ils sont ignorants, soit qu’ils font parade de patriotisme, soit à cause de diverses autres raisons, plus ou moins occultes.

Ce livre est susceptible d’être poursuivi avec d’autres livres, écrits non nécessairement par moi, parce que l’histoire chuchotée des Roumains a beaucoup d’autres pages…

 

Doru Ciucescu

 

Le texte fait parti du volume en cours de traduction

“Pages de l’histoire chuchotée des Roumains”,

(La traduction du roumain et l’adaptation sont réalisées par l’auteur lui-même)